Actualités

Actualités

PROJECTEUR SUR CHRISTOPHE

11/09/2017

PROJECTEUR SUR CHRISTOPHE

Christophe a accepté de se prêter au jeu de notre article projecteur et c'est à travers le thème " La Parole aux Consultants " que nous allons en apprendre un peu plus sur lui.

Christophe est aujourd'hui  Business Analyst dans l'Asset Management pour le groupe Carmignac Gestion. Son rôle est de traduire les besoins fonctionnels des métiers de la banque en spécifications pour la maîtrise d'œuvre informatique.

Mais cela n'a pas toujours été le cas. Avant d'en arriver là, Christophe assurait un poste en qualité d'Ingénieur Etudes dans le secteur de l'agro-alimentaire et a également assuré une mission pour le groupe Rothschild Cie Gestion, lui permettant de découvrir le monde feutré de la banque. 

Suite à deux ans de mission pour le groupe, Christophe est internalisé et occupera ainsi le poste de Gestionnaire d'Application dans le Service MOA durant 9 ans ! 

Après ces 9 années de bons et loyaux services, Christophe a eu envie de changement et pour cela il a pris la décision de retourner dans le métier du consulting en intégrant Objectware.

Sa mission au sein de Carmignac Gestion a deux enjeux. Le premier est d'assurer une partie du support de la production afin de comprendre les points bloquant et les axes d'amélioration. 

Le second est de mettre en place un moteur d'intégration de données comptables, soit les fichiers fournis par des prestataires contenant entre autres les transactions financières, la position des portefeuilles et le nombre de part en circulation ainsi que leur valorisation. 

Il faut bien noter que le moteur doit être entièrement paramétrable et qu'aucune donnée ne doit être présente dans le code source (rien en dur pour les plus avertis).

Christophe et son équipe ont mis ce moteur d'intégration de données comptables en production au bout de deux mois. Ce dernier contient un mécanisme d'importation en direct du flux de données entrant, s'il ne répond pas aux paramètres définis, le fichier est rejeté. S'il est accepté, alors une table virtuelle adjoint l'image du fichier entrant avec la table de sortie définie. Ensuite des règles s'appuyant sur 4 fonctions basiques viennent modifier ou transcoder les données.

Dès lors que l'ensemble des règles sont jouées, les informations sont chargées en base de données et dans le cas contraire un mail récapitulatif est envoyé afin de commenter chaque incident ou alerte.

Aujourd'hui, l'utilisateur dépose ses fichiers dans un répertoire et si besoin met à jour les transcodifications (à un n-uplets de données entrantes est associée une donnée sortante). Il peut demander la correction des règles sachant que la mise à jour est presque instantanée. Déposer à nouveau les fichiers permet de contrôler les modifications apportées. Au démarrage de la production, cette souplesse a été grandement appréciée. 

Nous souhaitons bon courage à Christophe pour cette mission !