Actualités

Actualités

PROJECTEUR SUR ALAIN

14/12/2017

PROJECTEUR SUR ALAIN

Alain TRAN prend place pour notre article projecteur du mois de Décembre. Il partage son expérience sur sa mission actuelle au sein de BNP Paris CIB.

Alain est un profil atypique chez Objectware. Titulaire d’un DUT de Gestion, il a travaillé en tant qu’opérationnel en Middle-Back Office et Front Office où il a tenu des positions sensibles pendant 13 ans au sein de banques d’investissement telles que la Société Générale ou des brokers sur les périmètres ALM Treasury et Equity en France et en Asie du Sud Est. 

BNP Paribas s’est engagée auprès des régulateurs à avoir un système de contrôle des transactions de marché de 3ème niveau totalement indépendant du Middle Office (1er niveau de contrôle) et du département des risques (2ème niveau de contrôle) ; c’est le département ATP (pour Abnormal Trading Pattern) Regulatory Control qui a cette responsabilité. A ce jour, la plupart des activités de marché ont été couverte par les contrôles d’ATP hormis l’ALM Treasury qui reste un environnement complexe et spécifique. 

La supervision d’ATP sur ce périmètre a pris 2 ans de retard sur la timeline initiale du fait d’un manque de connaissance « métiers » lié à cet environnement. Début de l’année 2017 BNP Paribas s’est engagé vis à vis des régulateurs à couvrir l’ALM Treasury avant la fin de cette année.

Depuis le 1 février 2017, Alain effectue une mission à la BNP Paribas CIB au sein du département ATP ITO (Information Technology & Operations) où il a la lourde tâche d’implémenter pour fin décembre la majeure partie des contrôles ATP sur le périmètre ALM Treasury et Fixed Income .

Il est en contact avec les principaux intervenants de la chaîne Front to Back de tous les sites CIB en France et à l’étranger (trésorier, middle/back officers, équipes Market Data et Référentiels clients, IT à Mumbai et les équipes Data Warehouse) afin de faciliter l’implémentation des fonctions ATP dans les systèmes d’information ALM Treasury soit de façon Straight Through Process « STP » soit via des propositions « workaround » (dans le cas où le flux de données entre l’architecture IT ALM Treasury et ATP Repository actuel n’est pas possible). 

Alain via la rédaction de spécifications fonctionnelles et techniques, suit l’évolution des développements des contrôles ATP par l’IT Mumbai de leur conception jusqu’à leur mise en production.

Par sa double compétence « expertise Métiers » et « gestion de projet », il a apporté une forte valeur ajoutée sur la manière d’aborder les problématiques et les résoudre du fait de sa vision plus « métiers » qu’IT. Il a également permis de réduire le retard concernant la couverture ATP sur ce périmètre.